Sympa ce mardi de revenir 40 ans en arrière pour écouter Hugues Auffray au Casino Barrière.

A 83 ans, l'artiste n'a aucune ride. Ses chansons non plus...

Beau moment de nostalgie mais de volupté aussi avec non seulement les vieux succès mais encore des chansons "improbables", qui ont fait la renommée de certains interprètes, alors qu’elles avaient été écrites ou importées par Hugues.

J’ai découvert en particulier son « Hôtel du soleil levant » qui en fait est la version « féminine » des Portes du Pénitencier ou encore « J’entends siffler le train » qui a fait la gloire de Richard Anthony mais qui a été "empruntée" à Hugues Auffray...Avec, en plus, un clin d'oeil en guise de soutien à son ami RENAUD et son Mistral Gagnant.

Le public a été sage, « religieux » même, mais l'émotion, partagée, était bien présente et le plaisir, intérieur, a été intense...

Seuls bémols, la sono du Casino n'est vraiment pas terrible...et, malgré la demande du public, nous n'avons pas eu droit à L'epervier !

Alors, pour mon seul plaisir, je me le mets en ligne!