Greenwashing est un terme anglophone pouvant être traduit par "verdissement d'image". Le greenwashing consiste à mettre en avant les efforts d’une entreprise en termes de développement durable et de protection de l’environnement, alors même que ces efforts ne sont pas réels, ou moins avancés que ce qui est prétendu en termes de communication.

Une marque qui fait du greenwashing suggère que ses produits sont bénéfiques pour l’environnement, ou qu’elle fait des efforts en ce sens, même si ce n’est pas vrai. Le but est de faire naître un lien entre le produit et la Nature dans l’esprit du consommateur.

Un exemple:

« Les entreprises françaises dépensent plus de 400 M€ par an en impressions inutiles (=1,2 million d’arbres) une tonne de papier représente 1 à 2 tonnes de bois et nécessite entre 5 et 15 m3 d’eau et quelques 80 kg de chlore gazeux pour blanchir le papier : l’industrie papetière est une des plus polluantes.

Préservons notre environnement et évitons la déforestation massive liée à la consommation du papier…

Les temps changent, les pratiques aussi, laissons nous porter par les nouvelles formes de communication, plus rapide, plus réactive, plus efficace, plus écologique ! »

J’ai quand même reçu ce message sur un superbe papier brillant glacé avec, au dos, une série de photos couleur représentant les toiles des peintres diffusés par la Galerie….

S’agit-il de faire croire qu’il vaut mieux aujourd’hui communiquer par mail que par papier pour protéger l’environnement ou s’agit-il plus simplement de faire de substantielles économies en communicant simplement par le biais du courrier électronique ?