(Extrait de la symphonie "La Pastorale" de Beethoven)

C'était mon Parc... AVANT...
C'est mon Parc...APRES...

La tempête est passée par là...

...Auprès de mon arbre je vivais heureux, j'aurais jamais dû m'éloigner d' mon arbre, Auprès de mon arbre je vivais heureux, j'aurais jamais dû le quitter des yeux...