Mai 68, les barricades...

Des cris, l'odeur de brûlé, les gaz lacrymo qui piquent les yeux, les sirènes des ambulances et des pompiers, des pavés qui s'écrasent un peu partout...

J'ai les cheveux longs, je suis jeune, beau et j'emmerde la société et tous les bourgeois...

Vive la révolution, vive toutes les révolutions !

...........

Où sont-elles les bonnes résolutions ? cette liberté que personne ne pourrait nous prendre ? cet amour universel qui régirait le Monde ?

Cher ami, Monsieur le Président...

J'ai du succès dans mes affaires.

J'ai réussi et j'en suis fier, au fond je n'ai qu'un seul regret...

J'aurais voulu être un auteur...

Pour pouvoir inventer ma vie...

J'aurais voulu être un artiste...

Pour pouvoir avoir le monde à refaire... pour pouvoir être un anarchiste...et savoir pourquoi j'existe...