Du pain et des jeux...Panem et circenses...Le chômage diminue, nous dit-on, et les médias ne parlent plus que de ce grand cirque qu' est la Coupe du Monde de football, qui va se dérouler ce mois-ci en Allemagne...L' avantage est que pendant ce temps, on occulte les choses qui fâchent, n'est-ce pas Madame, Messieurs les Ministres...S'inspireraient-ils de la Rome antique où l'art de gouverner le peuple a pu se réduire à l'art d'empêcher qu'il ne s'ennuit?

Réflexion profonde qui en entraîne une autre tout aussi existentielle : le football est-il un Art?

Pour ceux qui sont étrangers au sport en général et au ballon rond en particulier, cette question peut paraître incongrue ou relever d'une interrogation plus large : un spectacle peut-il être considéré comme une oeuvre d'Art?

Je ferais deux observations :

- actuellement l'équipe de France de football, dans le cadre de la préparation à la Coupe du Monde, présente sur le terrain onze joueurs qui courrent après le ballon, avec beaucoup de mal à l'attraper et à le conserver...les acteurs jouent leur propre partition au détriment du collectif et par conséquent, en l'absence d'unité, on ne peut parler de spectacle, même si quelquefois certains joueurs font du cinéma...

- pour qu'il y ait oeuvre d'art, il faut à la fois un ou des artistes et une réalisation artistique; or, pour l'instant, à part les Brésiliens qui sont tous individuellement de remarquables techniciens, je ne vois pas beaucoup de joueurs, notamment de Francais, qui pourraient se targuer de cette qualité d'artiste...Reste à savoir si l'amalgame conduira à une réalisation artistique, quelle soit brésilienne ou francaise...

J'espère surtout qu'il y aura un bon cinéaste pour immortaliser le spectacle, si spectacle il y a, et qu'on pourra parler à ce moment-là d'oeuvre d'art ...

Pour le moment, contentons-nous de rêver à une symphonie en bleu ...(*)

(Freddy Mercury - The show must go on -)

(*) Le 16 juin, je rajoute :... même en bleu ciel grâce à l'Argentine !...