Quelle est cette plante mythique mais néanmoins bien réelle, dont il est dit que celui qui l'arrache sans précaution, s'il ne devient pas fou en entendant ses hurlements, sera poursuivi par sa malédiction jusqu'à sa mort?

La Mandragore.

Selon la légende, l'arrachage d'une mandragore doit se faire une nuit de pleine lune et nécessite une parfaite connaissance du rituel magique qui doit l'accompagner. La mandragore, originaire du bassin méditerranéen, poussait au Moyen-Age au pied des gibets. Il se disait que sa racine, fécondée par le sperme des pendus, apportait vitalité, prospérité et abondance de biens à celui qui avait su la cueillir.

Au cas où vous en croiseriez une sur votre chemin, voici la bonne méthode pour l'arracher :

« ...utiliser un chien, un peu à la manière d'un chien truffier. Un chien noir de préférence. Le priver de sa gamelle pendant 3 jours. Puis l'attacher à la tige de la mandragore et lui présenter alors de la nourriture. Le brave animal bondira pour tenter de l'attraper et, tendant la corde qui le lie à la plante, mettra la racine à nu. Cette dernière, en venant ainsi brutalement à la lumière, poussera un cri terrible qui tuera la pauvre bête. La mandragore déterrée sera ensuite récupérée avec une extrême précaution, lavée à l'eau de source, puis emmaillotée dans un tissu de soie blanche. Au bout de 40 jours naîtra en principe, si l'officiant est un homme pur, le fameux « homoncule » qui sera pour son possesseur un véritable talisman... »

Car cette plante, au demeurant banale avec ses grandes feuilles ovales et molles disposées en rosette sur le sol, a des ramifications qui lui donnent une apparence humaine, avec un tronc, des jambes et même, en étant un peu imaginatif, une tête et un sexe...

Pour les amateurs d'ésotérisme, on pourrait dire que la mandragore déterrée sous les potences est une ébauche de l'homme sorti du limon et de la terre.

Riche en alcaloïdes délirogènes, pouvant provoquer hallucinations, narcoses et même intoxications mortelles, la mandragore est reconnue également pour ses propriétés sédatives, anti-inflammatoires et aphrodisiaques.

Un bon conseil quand même pour bénéficier, respectivement, de ces propriétés : cultivez plutôt de la passiflore, de la sauge et de la sarriette car on ne sait jamais avec les légendes quelle est la part de vrai et la part de faux...