Calendrier

« décembre 2006 »
lunmarmerjeuvensamdim
123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Si loin et si près...

Noël, c'est aussi l'occasion de porter un regard sur les enfants d'ailleurs et notamment de l'Himalaya, au travers de la pensée de Maîtres bouddhistes, pour se convaincre que le bonheur ne se mesure pas nécessairement à la richesse de la hotte et que le chemin de l'Eveil passe par celui de l'humanité...

(Je veux chanter pour ceux...Michel BERGER)

Apprendre à vivre, c'est aussi apprendre à lâcher prise...Sogyal Rinpotché
Chaque individu apporte au monde sa contribution unique...Jack Kornfield
Désirez ce que vous avez et ne désirez pas ce que vous n'avez pas, vous trouverez là une vraie plénitude...Jack Kornfield
Atteindre le bonheur authentique exige de transformer à la fois le regard que l'on porte sur le monde et sa manière de penser...14ème Dalaï-Lama

Les photos sont tirées du livre "OFFRANDES"
365 pensées de maîtres bouddhistes


réalisé par Danielle et Olivier Föllmi,
aux Editions de La Martinière

Comme d'habitude, my way...

Souvent c'est aux Etats-Unis ou en Angleterre que naissent un courant musical, un air, une chanson et on exporte alors en France, en écrivant éventuellement d'autres paroles.

Une fois n'est pas coutume, c'est à Mégève que Jacques Revaux compose For Me , durant l'hiver 1967, et cette chanson mélancolique, qui parle de la routine du quotidien dans la vie d'un couple, devient très vite un tube sous le nom de Comme d'habitude lorsque elle est lançée par Claude François, à la suite de sa séparation avec France Gall.

Paul Anka, le célèbre crooner américain, la découvre lors d'un passage à Paris et l'importe alors outre atlantique en recomposant les paroles sur une thématique différente, celle de la fin de la vie d'un homme; il la propose à Franck Sinatra : My Way est née.

C'est le début de la consécration pour cette chanson qui va alors faire le tour du monde, avec plus de 1000 versions, et sera chantée par les plus grands notamment Elvis Presley, Nina Simone, Nina Hagen, Luciano Pavarotti, Ray Charles ou encore aujourd'hui Robbie Williams.

Respect !