N’ayons pas peur des mots : le spectacle est sublime ! J’appréhendais un peu, à tort, le mélange des genres mais les symphonies ou arias de Mozart n’ont pas à souffrir des arrangements « rock n’ roll ».

Comédiens, chanteurs, danseurs, aucune fausse note. Les costumes sont magnifiques, la chorégraphie superbe et les chanteurs ont un beau brin de voix…

Juste quelques décalages, voulus, quand il est fait allusion à DSK sur la Flûte Enchantée ou à la pub de la MAAF (« je l’aurais, je l’aurais… ») ou encore quand un des comédiens évoque le Cid alors que son compère lui dit « je baille aux corneilles, mais je n’ai pas envie de prendre racine… » Là, c’était un peu limite mais le public de Toulouse est un bon public…

Bravo aux producteurs (Albert COHEN et Dove ATTIA) mais le spectacle n’aurait pas été réussi sans une bonne mise en scène et là, chapeau bas monsieur Olivier DAHAN, on ne voit pas passer les 3 heures. Les éclairagistes font un travail vraiment plus que professionnel, le final est extraordinairement beau. C’est de l’Art…

J'ai passé une bonne après midi, je n’ai pas regretté le soleil aujourd’hui…Il était au Zénith, sur la scène...